Comprendre l’effet Larsen

Pourquoi les appareils sifflent-ils ?

L’effet Larsen est un sifflement très aigu qui se produit lorsque le micro capte puis réamplifie le son sortant de l’écouteur, formant une boucle d’amplification sans fin. Il est provoqué par la concomitance de deux facteurs : la proximité entre le micro et l’écouteur et une amplification trop forte. Plus l’amplification d’un appareil est importante, plus le sifflement est susceptible de se produire. Ce sifflement intolérable perturbe l’audition de la personne appareillée mais gêne aussi son entourage. L’effet Larsen varie selon les fréquences.

Comment les appareils évitent-ils l’effet Larsen ?

Les appareils numériques sont normalement tous équipés d’un dispositif anti-Larsen.
Il existe plusieurs techniques :

Certaines produisent un signal électronique exactement inverse à celui du sifflement – appelé “en opposition de phases” – afin que le total des deux s’annule. Ce procédé semble être le plus performant ;

D’autres détectent le sifflement et réduisent l’amplification des fréquences correspondantes ou, à priori, celles de l’effet Larsen.Tout réglage excessif de l’anti-Larsen, en plus d’être très consommateur d’énergie, est susceptible de gêner l’intelligibilité de la parole en baissant l’amplification des fréquences de l’effet Larsen. Des sifflements, à condition qu’ils soient rares et brefs, sont parfois préférables à une moins bonne perception de la parole.

Nos professionnels de l'audition vous parlent de l'effet Larsen

Dans quelles circonstances ce sifflement se produit-il et comment y remédier ?

  • L’amplification, trop forte, fait ressortir le son par un petit canal – appelé “évent” – qui traverse la coque ou l’embout et aère le fond du conduit auditif. L’évent permet d’éviter une sensation d’oreille bouchée donnant l’impression de s’entendre parler de l’intérieur. Lorsque la baisse auditive est importante, l’évent est irréalisable ou doit être bouché en raison de l’effet Larsen qu’il provoque ;

  • La coque ou l’embout ne sont pas bien adaptés au conduit auditif ou pas assez enfoncés en raison de mouvements de la mâchoire ou de l’oreille ;

  • L’étanchéité entre la coque ou l’embout et le conduit s’est détériorée. Un conduit auditif dans lequel est placé une coque ou un embout a tendance à se dilater légèrement avec le temps. La coque ou l’embout doivent être refaits ;

  • L’étanchéité n’est plus assurée dans le contour d’oreille entre la partie où se situe l’écouteur et celle où se situe le micro. Cette réparation nécessite l’intervention d’un réparateur ou du fabricant ;

  • Un bouchon de cérumen se forme au fond du conduit auditif et renvoie le son vers l’extérieur donc vers le micro de l’appareil qui se met à siffler. Consultez un médecin O.R.L. pour retirer le bouchon ;

  • Le combiné du téléphone est porté trop près du micro de l’appareil. Décollez le combiné sur le côté de l’oreille ou baissez l’amplification de vos appareils s’ils sont équipés d’un potentiomètre.

Source : Santé Clair