Conseils d’utilisation

Votre audioprothésiste vous fournira toutes les indications concernant :
• La manipulation et la mise en place de vos appareils ;
• La mise en place des piles ;
• La sélection des programmes, des micros ;
• Le réglage éventuel du potentiomètre ;
• Les conseils d’entretien.

Que savoir pour commencer ?
• Mettez et retirez vos appareils au-dessus d’un lit ou d’une table lors des premières manipulations afin de limiter les chutes éventuelles ;
• Arrêtez vos appareils en ouvrant le compartiment de pile au lieu d’utiliser le bouton du volume qui fait office de commutateur marche/ arrêt ;
• Afin d’aérer vos conduits et d’éviter des irritations, ne portez pas vos appareils la nuit.

Quelles précautions prendre avec vos appareils ?
Par temps de pluie, protégez vos appareils de contour d’oreille pour éviter que l’eau n’entre par le micro situé au-dessus de l’oreille. L’intra-profond et l’intra-auriculaire, moins exposés aux intempéries, imposent moins de précautions. Les appareils sont utilisables dans presque toutes les circonstances pour conduire, pratiquer un sport, excepté les sports violents et ceux qui exposent à l’humidité ou à une forte transpiration.

Qu’éviter avec vos appareils ?
Prenez le plus grand soin de vos appareils. Les conditions auxquelles vous les soumettez influent sur la longévité de certains de leurs composants. Évitez :
• L’eau, l’humidité, la vapeur : 1ère cause de disfonctionnement ;
• Les chocs, les chutes : 2ème cause de panne ;
• Les températures excessives ;
• La poussière, le sable ;
• Les solvants, les détergents, les produits d’entretien ;
• Les cosmétiques, les vaporisateurs de laque ou de parfum, les crèmes solaires, les après- rasage. Retirez vos appareils avant d’utiliser des produits cosmétiques et ne les remettez qu’après séchage. Un appareil est constitué de minuscules composants dont certains sont sensibles voire fragiles.
Les parties les plus exposées sont celles qui assurent l’interface avec l’extérieur – micro et écouteur – et celles que l’on actionne pour le fonctionnement – tiroir de pile, bouton de réglage et commutateur. Les pannes des pièces internes sont plus rares.
Pour conserver la meilleure efficacité de l’appareillage, le micro et l’écouteur dont l’usure dépend de l’âge gagneraient à être changés avant la cinquième année ainsi que certains commutateurs et la coque de l’intra-auriculaire afin de préserver l’étanchéité qui limite l’effet Larsen.

Que savoir sur les piles ?
La durée de vie d’une pile est fonction de l’énergie qu’elle contient, donc de sa taille. Les piles bas de gamme délivrent moins d’énergie en fin de vie alors que les autres fournissent une énergie constante. La consommation d’énergie de l’appareil dépend du niveau d’amplification et des fonctionnalités. Les fiches techniques des appareils doivent fournir des indications sur leur niveau de consommation. Certains appareils sont équipés d’un signal sonore qui prévient à l’avance de l’épuisement des piles difficiles à changer en public.

Source : Santé Clair