Les appareils et moi

Comment aborder les appareils ?

LE CHOIX DE L’APPAREIL

Le choix du type d’appareil – intra-profond, intra-auriculaire ou contour d’oreille – est fonction de l’importance de la perte auditive. Plus la perte est importante, plus l’écouteur doit être grand, plus le micro et l’écouteur doivent être distants et plus la pile doit être grosse pour disposer de plus d’énergie. L’appareil doit donc être plus gros.

Le choix du niveau d’appareil – premier prix, milieu de gamme, haut de gamme – dépend des possibilités financières mais aussi de la précision et de la qualité de la correction à apporter.
Le choix des fonctionnalités et des options disponibles résulte du type d’appareil, mais aussi des activités, du cadre sonore et des exigences de chacun.

Qui choisit l’appareil ?

L’audioprothésiste préconise des appareils mais c’est à vous de faire votre choix.
Il n’y a pas qu’un seul appareil susceptible de correspondre à vos besoins et tous les appareils n’ont pas la même polyvalence face aux différentes configurations sonores.

Quels paramètres prenons-nous en compte ?

• Vos souhaits ;
• Votre âge et votre dextérité à manipuler des appareils ;
• Votre expérience de l’appareillage : première acquisition ou renouvellement ;
• Vos besoins auditifs et votre environnement sonore ;
• La nature et le degré de votre baisse auditive ;
• La largeur et la forme de vos conduits auditifs ;
• L’importance de votre sécrétion de cérumen.

Nous sommes éventuellement amenés à faire des compromis entre différents paramètres :
• La qualité de la correction et l’émergence de la parole dans les environnements bruyants pour la meilleure compréhension possible, objectif qui devrait être privilégié ;
• Le niveau du confort auditif et l’adaptation aux environnements sonores excessifs ;
• La qualité de restitution des sons et la sensation auditive ;
• Le contrôle de l’effet Larsen ;
• Le choix des fonctionnalités des appareils ;
• Vos attentes ;
• Vos possibilités financières.

Source : Santé Clair