Des clés pour agir sur les pratiques sonores et protéger son audition

L’association Journée Nationale de l’Audition a réalisé plusieurs sondages sur la thématique « Le capital auditif des jeunes est-il en danger ? ». Le bilan est sans appel, les pratiques des jeunes provoquent la détérioration définitive de leur audition. Une enquête supplémentaire, réalisée en partenariat avec l’Institut de sondage IPSOS, a permis de mettre en place des entretiens en face à face avec des jeunes de 18 à 23 ans.

À travers les résultats, des constats et des clés pour agir ont été évoqués.

5 clés ont été décelées :

  • Les parents et les jeunes sont favorables à l’idée d’effectuer un suivi régulier de leur audition. Pour ce faire, vous pouvez réaliser un bilan auditif gratuit dans nos centres AUDITION CONSEIL à Sedan, Reims ou Charleville-Mézières.

  • L’école est un bon environnement pour faire passer les messages de manière efficace selon 3/4 des jeunes.

  • Une application sur leur smartphone leur permettant de savoir si l’environnement sonore est nuisible ou pas.

  • La distribution de protections auditives doit devenir systématique. Cependant, ces accessoires doivent devenir plus modernes pour effacer le côté « ringard ».

  • Pour les jeunes, les campagnes de sensibilisation intellectuelles sont inefficaces. Ils recommandent des campagnes plus « choc » faisant appel à leurs émotions à travers la douleur par exemple.

Consultez le document en cliquant ici.